Discours des vœux de Mr Jean-Michel Constans – Maire de Tourves – 12 janvier 2019

Mesdames, Messieurs, Tourvaines, Tourvains, chers amis,

Au nom de mes collègues conseillers municipaux que je salue et que je remercie pour leur présence à mes côtés, permettez-moi de vous souhaiter à toutes et à tous la bienvenue dans cet espace culturel pour la traditionnelle cérémonie des vœux.
Je voudrais également remercier les enfants du Conseil Municipal des Jeunes, pour leur présence ce matin ; remercier celles et ceux qui nous ont accompagnés depuis près de 3 ans et féliciter les enfants de la nouvelle promotion qui sera officiellement installée le Samedi 26 janvier prochain.

Le point sur 2018

Avant de nous projeter sur l’année 2019 et sur les différents projets, actions et évènements qui vont la jalonner, je voudrais revenir quelques instants sur cette année 2018.

Comme les précédentes, l’année 2018 a été une année riche et intense avec la concrétisation de nombreux projets tant au niveau communal qu’au niveau de notre territoire.
Mais l’année 2018 a été malheureusement aussi, une année « noire » pour notre commune qui a vu « partir » de nombreux tourvains dont certains dans des circonstances tragiques.
C’est vers eux et vers leur famille que vont mes pensées en cet instant ainsi que vers notre collègue conseiller municipal Gilles, disparu il y une semaine.

Réalisations

Voir le montage vidéo des vœux 2019 (prochainement).

Comme vous avez pu le constater au travers de ce petit montage vidéo, force est de constater que de nombreux travaux, opérations et animations ont été réalisés durant ces douze derniers mois.
Et si ces réalisations ont pu voir le jour ce n’est pas le fruit du hasard, c’est le résultat d’un travail de tous les instants réalisé avec mes collègues élus et avec l’ensemble du personnel des différents services municipaux que je remercie pour leur implication.
Ce travail engagé depuis 2014, amène chaque année des résultats et apporte une nouvelle dynamique à notre commune.

Je le dis et je le redis depuis plus de 4 ans et je le répète encore aujourd’hui :
L’amélioration du cadre de vie et la mise à niveau des équipements publics reste et restera le cœur de notre action et la colonne vertébrale de cette mandature.

Je ne citerai que quelques exemples pour 2018, mais qui illustrent parfaitement ce que je viens de dire :

  • Encore une fois, plus de 130 000€ ont été utilisés pour la réfection des rues et des voiries communales, sans parler des réparations en régie.
  • Plus de 400 000€ dont 60 % subventionnés, ont été investis dans la réalisation du nouveau plateau sportif, équipement qui inclut également un espace de jeu pour enfants et un parking ouvert de 37 places.
  • Nous avons enfin pu acquérir la maison recours pour un montant de 200 000€, là aussi subventionné à 60%. Ce qui nous permet désormais d’avoir une unité foncière avec l’hôtel de ville et les bureaux du jardin d’Astros et d’envisager à terme de nouveaux aménagements pour nos services.
  • Près de 150 000€ ont aussi été investis pour la réhabilitation de bâtiments ou d’équipements communaux avec par exemple, les travaux engagés dans une salle de classe, à la buvette du jeu de boules, dans la réparation de la toiture de Notre Dame de Salette et enfin dans la remise à neuf du hall d’entrée de la mairie et des bureaux du rez de chaussée.
  • S’agissant du hall d’entrée de la mairie, il sera prochainement inauguré avec la pose d’une plaque à la mémoire de notre ancien maire Maurice Constans disparu il y a déjà deux ans.

Je ne retiendrai ici que ces quelques opérations structurantes, mais en relisant mon discours de l’an dernier et en feuilletant le nouveau magasine municipal, le travail accompli durant l’année 2018 correspond aux annonces faites il y a un an et c’est dans cette logique de projets et de réalisation progressive de notre programme que nous allons poursuivre notre action.
Au total, près d’1.7M€ aura été investi en 2018, en incluant le budget eau et assainissement (225K€).

Cela démontre notre volonté d’aller de l’avant, en permettant au passage aux entreprises du territoire de répondre à nos consultations et de profiter de ces opportunités pour développer leur activité et donc conforter l’emploi local.

Je profite également, mais j’y reviendrai tout à l’heure, pour remercier tous nos partenaires, l’Agglomération Provence Verte, le Département du Var, la Région Sud Provence Alpes Côte d’Azur et les services de l’Etat représenté par Mr le Sous-Préfet de Brignoles, qui chacun à leur niveau et avec leurs moyens ont soutenu et accompagné nos projets.

Vous avez aussi pu constater dans notre vidéo, le dynamisme qu’il y a eu cette année encore, dans les animations culturelles et les festivités qui ont été programmées.
La qualité de ces animations et leurs diversités ont amené une nouvelle fois un succès espéré et largement mérité.
Ce dynamisme est le résultat d’un travail collaboratif quotidien que nous menons avec le tissu associatif et l’ensemble des bénévoles que je remercie à nouveau pour leur implication et leur travail.
Encore une fois, grâce à cette proximité et je dirai même à cette complicité qu’il y a désormais entre nous, il nous est possible d’offrir tout au long de l’année des festivités et des animations de qualité qui attirent un public toujours plus nombreux dépassant désormais largement le cadre de notre commune.

Propreté et incivilités

Indépendamment de ce bilan plus que satisfaisant, tout n’a pas été simple ni facile en 2018 ; d’ailleurs, rien n’est jamais simple ni facile lorsqu’il s’agit de faire fonctionner une commune.
Tout n’a pas été parfait non plus dans les actions que nous avons menées et nous essaierons de corriger comme à chaque fois et dans l’intérêt général certaines de nos orientations.
Et celles qui sont prioritaires aujourd’hui sont la propreté urbaine et la lutte contre les incivilités.

Ce combat est le plus usant et le plus difficile à mener car l’incivisme, l’individualisme, l’égoïsme et le manque de respect que peuvent avoir certains de nos concitoyens nous pénalisent et donnent une mauvaise image de notre commune.
Vivre dans une commune à taille humaine, c’est comprendre son histoire, s’adapter à un certain mode de vie, respecter le lieu que l’on fréquente, respecter les gens aussi.

Malheureusement, l’évolution de notre société et de nos comportements, l’immédiateté de certaines réactions et le manque de clairvoyance dans certains jugements affectent plus qu’il n’en faut notre « bien vivre » qui doit être notre dénominateur commun.

Comme partout ailleurs, Tourves souffre de ce fléau et Tourves mérite mieux que cette dégradation et cet incivisme qui le gangrènent progressivement.
Malgré ce constat, il est de notre responsabilité, mais de la vôtre aussi, de faire en sorte que l’ADN de notre commune ne soit pas mis à mal et que Tourves reste une commune accueillante, attractive où il fait bon vivre !

Et pour que notre commune puisse rester attractive, conviviale et où il fait bon vivre, nous allons tous ensemble « nous retrousser les manches » et poursuivre en 2019 un programme d’actions ambitieux dont je vais vous parler maintenant.

Projets 2019

2019 sera encore une année où de nombreuses opérations de réhabilitations et de créations d’équipements publics seront réalisées.
Sans ordre préférentiel en termes de calendrier, je peux vous citer :

  • La création d’un nouveau groupe de 4 vestiaires, buvettes et salle de réunion au stade Robert Porro;
  • les travaux d’amélioration thermique de l’école maternelle;
  • l’extension du restaurant scolaire;
  • la poursuite du programme pluriannuel de réfection des voiries et des chemins communaux;
  • la réhabilitation du premier étage du restaurant scolaire afin d’y accueillir le service animation/affaires scolaires;
  • ainsi que plusieurs opérations d’entretien et de réparation de nos bâtiments communaux et de notre patrimoine, trop longtemps laissé à l’abandon.
.

Bien évidemment, les opérations de proximité s’agissant des petits travaux, des aménagements urbains, du fleurissement et des espaces verts seront poursuivies.

Les opérations « phares »

Je voudrais m’arrêter maintenant quelques instants sur plusieurs opérations « phares » que nous menons conjointement avec la communauté d’Agglomération Provence Verte et le Département du Var et qui débuteront ou seront réalisées entre 2019 et 2020.
Ces opérations qui ont fait l’objet d’un long et fastidieux travail d’études et de prospectives sont désormais arrivées à un stade opérationnel. Leur programmation n’est aujourd’hui plus qu’une question de phasage en fonction d’un calendrier de travaux et d’un lissage financier sur plusieurs exercices.

  • Je veux parler ici du projet de déconstruction de la cave coopérative menée avec l’agglomération et dont le marché de travaux sera lancé d’ici la fin de l’année;
  • je veux parler ici du projet d’aménagement de la liaison entre la gare routière et le cimetière. Ce programme défini en 3 tranches verra le lancement de la maîtrise d’œuvre dès cette année pour la phase 1;
  • je veux parler ici de l’aménagement de l’entrée Est (en venant de Brignoles), dont le conventionnement avec le département pour les travaux sera signé à la fin du 1er trimestre de cette année;
  • je veux parler ici de l’aménagement des jardins du château de Valbelle, opération portée par le Département et qui dès 2019 rentre dans sa phase active;
  • je veux parler ici du projet de nouvelle crèche porté par la communauté d’agglomération avec un début des travaux prévus fin 2019;
  • je veux parler ici du projet d’extension de la zone d’activités des Ferrages porté également par la communauté d’agglomération. Dès cette année nous allons réaliser les acquisitions foncières nécessaires aux futurs aménagements;
  • je veux enfin parler ici du futur rond-point à l’intersection de la RDN7 et de l’entrée ouest (en venant de St Maximin) qui sera réalisé prochainement par le Département et pour lequel un travail collaboratif avec la commune a été mené depuis deux ans.

Voilà mesdames et messieurs, pourquoi je me bats aujourd’hui avec mes collègues ; pour que notre commune, accompagnée par nos partenaires, puisse franchir un nouveau cap en mettant enfin à niveau ces équipements.

Les moyens financiers

Au regard du nombre de projets énoncés certains d’entre vous doivent se demander si nous aurons les moyens financiers de les réaliser.
Je vous rassure immédiatement, comme nous l’avons fait jusqu’à présent, chaque opération a été prévue avec un équilibre financier préalable, qui tient compte de nos ressources propres mais également des subventions et des fonds de concours octroyés par nos partenaires mais aussi de notre capacité d’emprunts qui aujourd’hui est extrêmement importante.

Notre commune, comme toutes les communes de France, se trouve aujourd’hui davantage contrainte sur les budgets de fonctionnement qu’en investissement.
Le fonctionnement, ce sont les charges fixes du quotidien qui nous permettent de faire fonctionner les services et assurer un service public de qualité dans le cadre de nos compétences de base.

Et c’est bien ici que l’exercice trouve de plus en plus ses limites, car sans augmentation de la pression fiscale, ce qui a été notre choix, les recettes attendues n’augmentent plus et les incertitudes sur le montant des dotations de l’état et sur la compensation de la taxe d’habitation sont toujours d’actualité.

De ce fait, le budget 2019 sera une nouvelle fois un budget compliqué à préparer, non pas à cause d’une mauvaise gestion mais parce que si nous voulons optimiser la qualité de nos services publics, nous n’aurons pas en face des recettes supplémentaires pour tendre vers ces nouveaux objectifs.
Il nous faudra donc en interne arbitrer et faire des choix comme mes collègues maires ici présents devront également le faire dans leurs communes respectives.

Réflexions sur la révision du PLU

Cette question de l’augmentation des recettes est également prégnante, dans la réflexion que nous menons dans le cadre de la révision du PLU.
Aménager de nouveaux secteurs pour répondre à une demande toujours plus grande et ouvrir à terme à une urbanisation supplémentaire, nécessite de réfléchir sur les conséquences, tant en matière de consommation des espaces qu’en termes d’extension des réseaux et de mise à niveau des équipements publics.
D’ailleurs, cette réflexion sera élargie à l’échelle de l’Agglomération, notamment sur le volet Habitat avec des outils qui nous permettront de préparer des programmes neufs et des programmes de réhabilitation de logements par convention, que ce soit dans le parc public ou privé.

Pour revenir sur notre PLU, après avoir défini en fin d’année le projet d’enveloppe urbaine, c’est ce travail secteur par secteur qui sera mené durant l’année 2019 avec bien évidemment une large concertation avec les acteurs institutionnels et la population.
Car je ne souhaite pas que la révision du PLU soit l’objet de divisions et d’incompréhensions et je ne souhaite pas non plus que la révision du PLU soit un objet de propagande électorale pour certains…

C’est pour cette raison que d’ici la fin du premier trimestre 2019, j’organiserai une nouvelle réunion publique sur la révision de notre PLU qui sera suivie par d’autres rencontres d’ici la fin de l’année.

Perspectives 2020

J’ai fait allusion à l’instant à une échéance qui va se rapprocher petit à petit, celle des prochaines élections municipales de 2020.
Nous aurons l’occasion bien évidemment dans les prochains mois d’aller progressivement vers ce débat public que certains attendent avec impatience.
D’ici là, je n’ai qu’une chose à vous dire, soyez vigilants, soyez attentifs et soyez lucides. Ne vous laissez pas influencer par des discours malsains que certains, souvent dans l’anonymat ou en petit cercle, ont déjà commencé à distiller.

Mais laissons cela de côté pour l’instant et concentrons-nous sur le travail qui est devant nous, tant au niveau communal qu’à l’échelon intercommunal.
Et c’est pour cela qu’avec mes collègues conseillers municipaux, nous allons continuer à travailler d’arrache pieds sur tous les sujets qui permettront d’améliorer votre quotidien et qui donneront à notre commune l’envergure qui doit être la sienne au sein de notre territoire.

Et c’est pour cela aussi qu’avec mes collègues maires et conseillers communautaires, nous allons continuer à travailler chacun dans nos compétences avec la même énergie, pour notre Agglomération Provence Verte, afin qu’elle puisse continuer à se développer et à peser politiquement et économiquement au sein de notre département et de notre région.
Car c’est à l’échelle des territoires et des bassins de vie que la plupart des réponses attendues par nos concitoyens pourront être données.

Les évènements en « jaune » que nous vivons depuis plusieurs semaines et le fossé qui s’est creusé entre les français et un pouvoir « parisien » hyper centralisé démontrent une fois de plus que la proximité, l’équilibre des compétences et des moyens peuvent être une des solutions à apporter à cette situation.
J’espère que des propositions et des décisions fortes au niveau politique nous seront apportées sur le pouvoir d’achat, l’emploi, la formation, la réforme des institutions, voire sur de nouvelles lois de décentralisation… voilà une partie des enjeux auxquels nous devons faire face dans une urgence extrême.

La colère, compréhensible et partagée en grande partie, malgré une manière parfois inadaptée et quelque fois condamnable, est bien réelle et reflète l’état actuel de notre pays, de notre société et de notre démocratie.
Dans ce pessimisme ambiant, sachons néanmoins raison garder et espérons que nous pourrons encore longtemps nous appuyer sur nos communes.
Que l’on ne fasse pas l’erreur d’isoler les maires.

Monsieur le Président de la République, appuyez-vous sur nous, mais donnez-nous aussi les moyens de bien faire notre métier et d’assumer pleinement nos fonctions et nos prérogatives.
Car sans ce soutien, les maires et les élus locaux ne seront peut-être plus toujours là, en première ligne, pour faire face aux problématiques du quotidien, pour défendre le service public et pour conduire de vraies politiques de proximité.

Victor Hugo (1802-1885) a écrit,
« Je veux que la République ait deux noms :
qu’elle s’appelle liberté et qu’elle s’appelle chose publique »

Accompagnons de tous nos vœux ces paroles pour que notre pays garde le plus longtemps possible le premier nom et qu’il retrouve le plus vite possible le second.

Conclusion

Mesdames, Messieurs, Mes chers amis,
C’est avec beaucoup de sincérité qu’une nouvelle fois, en mon nom et en celui de mes collègues du conseil municipal, je vous présente tous mes vœux pour cette année 2019.
Qu’elle vous apporte tout d’abord la santé, à vous ainsi qu’à vos proches et à vos familles et qu’ensemble vous puissiez partager beaucoup de moments de joie et de bonheur.

Pour notre commune et pour notre territoire, je fais le vœu d’une réussite pleine et entière dans les projets que nous allons mener pour vous et avec vous.
Seul le travail, la sincérité et l’amour de notre village et de notre territoire doivent guider les pas de celles et ceux qui en ont la charge et la responsabilité.
Et c’est pour ces raisons que je suis devant vous aujourd’hui !

Très belle année 2019 à vous tous, et encore merci pour votre présence, votre confiance et votre amitié !

Jean-Michel Constans
Maire de Tourves – Vice-Président de la Communauté d’Agglomération Provence Verte délégué aux transports.